La Confrérie de la Dague Noire (t4) – L’amant révélé

BDB 4Titre :  L’amant révélé (VF) /  Lover revealed (VO)
Auteure : J.R WARD
Maison d’édition : Milady, collection BIT-LIT
Genre : Romance paranormale
Parution : 2010 (France) /  2009 (USA)
Note : 15/20 [Ash : 15/20 ; Yupi : 15/20 ; Yuki : 15/20]

Résumé :
Une guerre fait rage à l’insu des humains. Six vampires protègent leur espèce contre la Société des éradiqueurs. Ils sont regroupés au sein de la mystérieuse Confrérie de la dague noire. Butch O’Neal, ex-flic à la criminelle, est le seul humain accepté dans ce cercle fermé. Bagarreur de nature, il n’a pas la vie facile. Mais Butch se donne corps et âme dans la traque des éradiqueurs, au point d’être enlevé et torturé pour avoir sauvé un vampire. Laissé pour mort, il est retrouvé par miracle et la Confrérie fait appel à Marissa, l’amour de sa vie, pour le ramener. L’amour de Marissa suffira-t-il à le sauver du mal profond qui gronde en lui ?

Avis Jinxx :
Aaaarrff, ce tome est l’équivalent d’un soufflé, ça monte, ça monte sur deux tomes et pouf, ça retombe.
Il n’est pas pire (car le pire reste à venir) mais il est lent et pénible à lire. Le personnage de Butch à ses propres bémols. Ok, c’est un humain qui est passé vampire (tout comme Beth mais pas comme elle), ok, il aime une belle aristocrate qu’on ne voit qu’en peinture, mais bordel de m***e pourquoi il n’est pas avec Vishous!!! Butch est en conflit perpétuel entre son amour pour la belle Marissa mais en même temps il ressent quelque chose pour celui qu’il considère comme son meilleur ami Vishous. Franchement, on est déçu par ce tome.

En fait, ce qui rend ce tome vraiment niais, c’est le personnage de Marissa! Elle sert à quoi en vrai? Bon, je vais vraiment me faire lyncher pour ça mais je persiste à dire qu’elle sert à rien. Bien entendu, elle aussi à sa propre façon d’évoluer qui lui est bénéfique mais bon… Pas d’actions palpitantes des éradiquateurs MAIS on rencontre l’autre face cacher de la divinité des vampires : l’Oméga, le père des éradiquateurs. Quand, on sait comment on devient un éradiquateur, on réfléchi à deux fois avant de s’y engagé.

Butch en fait les frais pour avoir fait un acte de bravoure. D’ailleurs, lui aussi à ses propres démons, moins intense que celui de Z mais tout aussi douloureux. Son passé et son présent se résumait : métro, boulot et suicide. Et cette impression restera encore et encore même après avoir rencontrer la Marissa. Au contraire, ça s’empire. Bref, suis sur ma faim, malgré ça, veux quand même savoir la suite.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.