Robert Langdon (t4) : Inferno

ImageTitre : Inferno (VF) / Inferno (VO)
Auteur : Dan Brown
Maison d’édition : JC Lattès, collection Thrillers
Genre : Thriller
Parution : 2013 (France) / 2013 (USA)
Note : 13/20

Résumé :
C’est l’une des plus grandioses œuvres de la littérature italienne, L’Enfer de Dante, qui est le fil conducteur de cette nouvelle aventure. En Italie, plongé dans une atmosphère aussi opaque que mystérieuse, le héros de Dan Brown, Robert Langdon, professeur de symbologie à Harvard va devoir affronter un adversaire diabolique sorti des limbes de l’Enfer et déchiffrer l’énigme la plus complexe de sa carrière. Elle le fait plonger dans un monde où l’art et la science de pointe tissent un écheveau qui exige de sa part toute son érudition et son courage pour le démêler. S’inspirant du poème épique de Dante, Langdon se lance dans une course contre la montre pour trouver des réponses et découvrir en traversant les Cercles de l’Enfer ceux qui détiennent la vérité… avant que le monde ne soit irrévocablement changé

Avis d’Ash :
Cet opus commence sur des chapeaux de roues, directement en plein dans l’action et ça change plutôt pas mal des anciens tomes de la série. On a le droit à une tentative de meurtre, un suicide, des trahison, une amnésie et une ribambelles de mystères, tout cela en à peine 30 pages. Malheureusement, les différences s’arrêtent là et on retombe rapidement dans le schéma habituel de la saga et ce qui en a fait un best-seller.

Langdon est toujours égal à lui-même : intelligent, débrouillard, charmant, charismatique et avant tout chanceux. Il arrive toujours à s’en sortir grâce à son cerveau, celui de sa partenaire ou bien par le destin. Cette fois-ci Langdon doit donner tout ce qu’il a pour s’en sortir et surtout afin de pouvoir sauver le monde, une fois encore. La seule chose qui va changer au final, c’est garde robe qui va connaitre un changement radical (après tout il est en Italie) mais ça s’arrête là.

La belle de cette fois ou plutôt les belles car elles sont deux sont Sienna et Elisabeth. Sienna est une jeune génie avec un haut QI âgée de 30 ans et qui est médecin à Florence. Elisabeth a la petite soixantaine et est à la tête de l’OMS, c’est un médecin hautement réputée dans le monde. Elle se ressemble énormément toutes les deux : belles, intelligentes, brillantes, droites et secrètes, elles n’en restent pas moins l’opposé l’une de l’autre, bien qu’ayant un but commun.

Comme toujours il y a un « méchant » qui est gère les « forces du mal » mais pour une fois, chose inédite et innovante, il est décédé depuis le début. Ce qui fait que Langdon, Sienna et Elisabeth doivent combattre un fantôme qui a laissé derrière lui des apprentis. Comme de coutume chez Dan Brown, l’ennemi n’est pas toujours totalement mauvais, rien n’est totalement noir, ni totalement blanc. Bertrand avait une bonne raison a ses actions et surtout il est persuadé de faire tout cela pour le bien de l’humanité.

Comme on peut se le douter, la médecine et les sciences ont une grande place dans l’intrigue. Une place égale à celle de L’Enfer de Dante, qui est le cœur même de l’univers de ce livre et ce qui explique que tout se déroule à Florence, ville natale de Dante. Une des raison qui me pousse toujours à lire cette saga, sont les excellentes descriptions des lieux mais aussi des œuvres de références qui nous poussent à y jeter un œil, et au final à améliorer notre culture général. En gros c’est un espèce de condensé de cours d’histoire/géo !

Il faudra attendre les derniers chapitres pour se rendre compte que rien ne parait être ce qu’il est, que la plupart des choses ont plusieurs sens que ne l’ont pas comprendre avant d’en avoir toutes les clés. C’est un peu comme lorsqu’on regarde plusieurs fois un même film, et qu’à chaque fois on voit des choses différentes. Malgré tout cela, ce volume est assez décevant car il est trop répétitif et est la preuve que la saga commence à sérieusement s’essouffler !

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.