Psi-Changeling (t9) : Play of Passion

ImageTitre : Passions exaltées (VF) / Play of Passion (VO)
Auteure : Nalini Singh
Maison d’édition : Milady, collection BIT-LIT (à paraître en juin 2014) / Berkley, collection Mass Market Paperbacks (VO)
Genre : Romance paranormale
Parution : 2014 (France) / 2010 (USA)
Lu en anglais
Note : 18/20 ❤

Résumé :
Dans sa position de traqueur pour la meute des SnowDancer, Drew Kincaid doit retenir les loups renégats qui ont perdus le contrôle de leur animal, et cela même s’il doit tuer ceux qui ont dépassé le point de non retour. Mais rien dans sa vie ne l’avait préparé pour la bataille qu’il doit maintenant engagé pour gagner le cœur de la femme qui fait brûler son corps… et qui menace même d’asservir son loup.
La lieutenant Indigo Riviere n’autorise pas facilement le contact rapproché, surtout sur le plan sensuel, et la dernière personne à laquelle elle pesait un jour être attirée, est le plus grand coureur de jupons de la meute. Tout ce qu’elle sait lui dit de faire marche arrière avant que les flammes ne les réduisent en cendre tous les deux… mais elle n’avait pas comptait sur la volonté de Drew.
Maintenant, les deux membres les plus têtus des SnowDancer se retrouvent à jouer à un jeu brûlant, sexy au même moment qu’un danger mortel pèse sur le territoire qu’ils appellent leur maison.

Avis d’Ash :
Avec ce volume on se dit que la famille Kincaid est une excellente source d’inspiration pour Nalini, puisqu’en lisant l’histoire de Brenna, Riley ou maintenant Drew, on en prend plein les yeux et avec grand plaisir. Cette famille a une histoire qui se développe au fil de la série et apporte un plus à Psi-Changeling. On s’attache très facilement aux membres de cette famille et c’est presque dommage qu’ils ne soient que 3. Mais il en va de même pour la famille Riviere qui promet des histoires surprenants avec les autres femmes de ce clan !

Drew apparait dès le début comme un coureur de jupons (le plus réputé de la meute), qui aime et est aimé par les femmes (on comprend pourquoi il s’entend bien avec Dorian) mais qui est au fond un être assez torturé. Le plus drôle au final, c’est qu’il est exactement comme Riley, chose que Hawke répète souvent, mais qu’il le cache parfaitement avec ses pitreries. Bien qu’il ne fasse pas partit de la hiérarchie, c’est un loup puissant, de confiance et qui est semblable à un lieutenant pour Hawke. Indigo est une femme de confiance et sûre d’elle, seconde de Hawke et excellente amie de Mercy et Riaz. Elle a très peur de s’engager, surtout avec une personne moins dominante qu’elle, bien qu’elle n’attende que cela, de trouver son compagnon. Même s’ils ont l’air d’être à l’opposé l’un de l’autre, ils sont complémentaires et vont parfaitement ensemble, leur alchimie saute aux yeux.

Côté romance, on a du lourd mais différent de ce qu’on avait eu avec Riley et Mercy. Au final, on peut quand se dire qu’avec les Kincaid on a droit a du hot doublé de romantisme et à hautes doses. Comme pour Marques de feu, on entre directement dans le sujet dès les premières pages où Drew attaque de front : il a toujours été attiré par Indigo et il compte l’avoir rien que pour lui. Drew va tout faire pour attiré l’attention de la belle, jusqu’à utiliser des coups bas pour obtenir de qu’il veut. Leur romance est pleines de hauts et de bas, avec des moments tristes et amusants. Nalini Singh a sortie l’artillerie lourde dans cet opus et on peut s’en inspirer pour donner des idées à nos copains xD

Côté intrigue, la guerre entre membres du Conseil est officielle depuis Bonds of Justice et la place des DarkRiver et SnowDancer dans cette lutte devient ouverte aussi. Les Pur Psi passent à l’attaque et cela ne fait que commencer, malheureusement en plein cœur du territoire des changelings. Les Scott se dévoilent de plus en plus, tout comme les ambitions de Kaleb et celles des Flèches. Ming ayant perdu leur confiance, se retrouve seul et doit faire des choix extrêmes qui auront d’énormes impacts dans le prochain tome. Le Fantôme devient lui aussi de plus en plus présent et ses actions bien que radicales, sont plus compréhensibles et parfois plus censées et liées à une confiance qu’il nie avoir. On a encore une fois un excellent roman de la part de Nalini, qui se lie bien et vite. On a de plus en plus d’informations et la guerre entre les Psis connait une énorme escalade de violence. On ne peut s’empêche d’en redemander avec impatience !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.