Fifty Shades (T.1) : 50 nuances de Grey

shades1Titre : Cinquante nuances de Grey (VF) / Fifty Shades Of Grey (VO)
Auteure : E. L. James
Maison d’édition : Jean-Claude Lattès
Genre : Romance érotique
Parution : 2012(France) / 2012 (USA)
Note : 12/20 [Ash : 12/20 ; Jinxx 5/20 (abandonné)]

Résumé :
Anastasia Steele jeune étudiante en littérature va par le plus grand des hasard (qui en fait consiste à remplacer son amie reporter souffrante pour une interview) rencontrer le très riche et très séduisant  mais aussi très arrogant Christian Grey.
Le jeune homme a tout pour plaire. Un physique à tomber, un charme et un charisme indéniable, un talent et une intelligence pour les affaires qui l’ont mené au sommet plus rapidement que ses pairs.
Immédiatement quelque chose passe entre les deux protagonistes, bien qu’ils tentent un certain temps de se le nier. Et cette rencontre qui aurait pu se terminer là, va les mener plus loin. Plus loin qu’Ana ne s’y attendait en tout cas.
En effet le bellâtre cache derrière ses beaux costumes taillés sur mesure et ses ensorcelant yeux gris un sombre passé et un passe-temps plus que douteux (Le BDSM) . Passe-temps qu’Ana va découvrir d’une façon surprenante, par le biais d’un contrat. Tout le tome ce joue ici.
Christian va donc tenter de soumettre sa belle Ana, bien que novice (car vierge). Va-t-elle se laisser entrainer dans ce pas de deux fougueux et intrigant ?

Avis de MikaeL :
Tout d’abord j’ai lu le roman en VO. J’ai été feuilleter une version traduite et… beurk ! Bien plus de choses passent par l’anglais alors que le même passage devient plat et terne en français. Je n’en démordrais pas le « Laters baby » de Christian ne devrait pas avoir de traduction ! Bref, je conseille vivement la VO. (sinon pour ceux/celles qui sont vraiment allergique à l’anglais tant pis lisez la VF.)

Pour qui aurait vécu dans une grotte pendant l’année passée, Fifty est une fanfiction érotique inspirée de la série Twilight. Ne partez pas tout de suite en courant si vous n’êtes pas une adolescente en fleur. La seule comparaison possible que j’ai trouvée entre les deux séries est l’héroïne plus qu’ agaçante. Un coup elle veut, puis non puis en fait si, et non. Et cette attraction/relation fulgurante et fusionnelle (presque trop) entre elle et Christian (et le meilleur ami accessoirement cinquième roue du carrosse)

Certes ça fait rêver un beau gosse millionnaire (milliardaire ?) érudit, pilote d’hélicoptère, et  qui en prime a un coup de foudre (instantané) pour vous. Mais toute bonne chose a une contrepartie. Bref, Ana va devoir accepter de prendre sa fessée comme une gentille fille pour plaire à son chéri.
Personnellement je reste partagée. J’adore et je déteste.

Je déteste.
*Ana. Tout simplement. C’est l’ héroïne godiche par excellence (désolée pour celles qui s’y retrouvent) elle est maladroite, indécise et …a un je ne sais quoi d’énervant.

*Christian. Il a des problèmes. Au sens propre et figuré. C’est un arrogant gosse de riche pédant et sexy qui joue aussi bien de sa position que de son physique.
Vous l’avez compris il y a un peu de nous tous en eux et au final on adore les détester (comme JR dans Dallas !! Pitié ne me dites pas je suis la seule a connaitre Dallas……)

*La popularité de la série. Oui ça change des enquêtes d’Agatha Christie mais j’ai lu des fanfics érotiques amateur beaucoup mieux écrites. Donc comme dit Helmut ça m’énerve.
Et NON, Fifty ce n’est pas l’équivalent du porno pour les femmes. 1) C’est loin d’être aussi crûment détaillé qu’on pourrait le croire. 2) Si les femmes veulent du porno elles vont chercher du porno !!

J’adore.
J’ai dévoré les deux premiers volumes d’une traite parce que oui, c’est quand même bien écrit. Les échanges de mails Ana/Christian sont très drôles et on a quand même envie de savoir ce qui va se passer. La relation en elle-même qui au début ne tourne qu’autour du sex (parce que sinon ce n’est plus un roman érotique.) prend forme et c’est la partie romance qui devient intéressante.

*L’intrigue. Une fille banale et fofolle (qui a des discussions délirantes avec son double conservateur et raisonné), qui rencontre un mec superbe qui l’adore (alors qu’ elle se trouve banale, justement) c’est la recette qui marche… Pour les femmes au foyer désespérées. C’est en gros ce qu’en a dit la presse.
Moi je pense qu’on rêve tous et toutes secrètement ou pas, de ce genre d’aventure amoureuse ou on aime a ne plus savoir quoi faire d’autre. Un véritable chamboulement d’un quotidien propret et sage pour Ana et Christian qui entrent dans un autre univers. Celui de l’autre.
Et oui nos deux cocos sont des losers à la base. Euh… Je veux dire des célibataires endurcis et solitaire, bien sous tous rapports,  vivant pour leur études/travail. Ils vont donc apprendre à composer avec les envies et les besoins de l’autre. Et paf ça fait des Chocapics.

*La découverte du BDSM, traduction jeux sexuels impliquant soumission, discipline, servitude et toute une pléiades de jouets par milliers. Mais attention j’ai bien dis « découverte » car au final la série ne fait qu’ effleurer le sujet (mais j’ai quand même du aller faire quelques recherches hahaha). Bref juste assez pour faire fantasmer madame sur une vie de couple plus épicée sans pour autant choquer la bonne mère de famille.

Mon avis général. Lisez-le. De préférence dans les transports. La tête des gens qui vous prennent pour une grosse cochonne.. ça n’a pas de prix.
Alors, vous ai-je donné envie de lire?

Publicités

Une réponse à “Fifty Shades (T.1) : 50 nuances de Grey

  1. j’ai trouvé que ça manquait de piquant pour ma part. Je l’ai lu comme une simple romance entre deux personnages qui ne sont pas sur la même longueur d’onde ^^
    belle chronique en tout cas !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s